Le Musée

musee1Le Musée de l’Ardoise au cœur du site ardoisier

L’association des Amis de l’ardoise dispose d’un bien immobilier qui lui appartient en partie, patrimoine dont elle assure la gestion, l’animation et l’entretien. Le site de l’Union – Petit Pré – est un ancien site ardoisier qui s’étend sur 3 hectares.

Par arrêté ministériel du 7 mai 1993, l’ensemble des ardoisières de l’Union – Petit Pré – a été classé parmi les sites remarquables du département de Maine-et-Loire.

Les caractéristiques du site du Musée de l’ardoise

– 3 vieux fonds (anciennes carrières à ciel ouvert) dénommés Union I, Union II, Petit Pré.

– Des buttes de déchets ardoisiers (témoins de l’ancienne exploitation) où une végétation spécifique au site s’est installée.

– La Maison dîte de l’Union avec quelques caractéristiques architecturales intéressantes :

  • murs épais en moellons de schistes
  • petites ouvertures
  • 3 escaliers extérieurs
  • un four à pain situé au 1er étage
  • des éléments de charpente qui datent du XVIème siècle.

Seule cette dernière caractéristique nous permet de dater le bâtiment.

Quelques dates importantes pour le Musée de l’Ardoise

 

1979 : Création de l’association des « Amis de l’Ardoise » à l’initiative de fendeurs.

1985 : L’association acquiert le site ardoisier autour de la Maison de l’Union.

1989 : Construction d’un amphithéâtre de démonstration.

1996 : 1er festival Estival de Trélazé. Nombreux spectacles sont présentés au Musée de l’Ardoise dans un petit théâtre de verdure.

1997 : France 3 enregistre l’émission « Gens d’Ouest ». Réalisation de l’exposition « Le travail des femmes aux Ardoisières ».

1999 : Le Musée aux « Archives Nationales » de Paris. 20ème anniversaire de l’Association des Amis de l’Ardoise ».

2009 : 30ème anniversaire de l’Association des Amis de l’Ardoise.

musee2